Accueil > Agenda > Événements > Zénès Maloya 2010

Zénès Maloya 2010

Au Théâtre de Saint-Gilles, le 21 août 2010

mardi 10 août 2010, par Stéphane Hoarau

Lo samdi 21 out 2010, a wit èr, par koté lo Téat Sin-Zil, nora in gayar mouvman maloya èk 8 bann maloya péi ! Ala in lokazion refé lo pwin su sak i lé lo maloya !

Le samedi 21 août 2010, à 20h00, aura lieu au Théâtre de Saint-Gilles une rencontre autour du maloya. Au programme, pas moins de 8 groupes pour une soirée qui s’annonce splendide ! Voici une occasion de ressortir nos dossiers, et de faire le point sur le maloya dans l’île !

Présentation de la soirée

(Extrait du site des Théâtres Départementaux)

Cette soirée exceptionnelle parrainée par Françoise Guimbert est une occasion unique de découvrir sur un même plateau tous les groupes de maloya du moment. Incontournable pour les amateurs et les néophytes.
Zénès Maloya est un concept développé par l’association Les Chokas pour valoriser des groupes de maloya qui émergent dans le paysage musical réunionnais en accédant à une scène prestigieuse et professionnelle pendant trois années consécutives. Ils bénéficient chaque année du parrainage de figures emblématiques : Granmoun Lélé, Firmin Viry, Danyèl Waro, René Paul Elléliara, Granmoun Sello et Granmoun Dada et, cette année Françoise Guimbert, grande dame de la chanson récemment décorée chevalier des Arts & des Lettres.

Au programme de la soirée :

- Patrick Manent Initié par son grand-père Louis Jules Manent alias Granmoun Bébé, Patrick vit le maloya au quotidien depuis toujours. A 28 ans, il est aujourd’hui considéré par ses pairs comme l’un des meilleurs chanteurs de kabaré et de maloya de La Réunion.

- Lindigo Débordants d’énergie et fiers de leur héritage malgache, ces jeunes musiciens interprètent un maloya à la fois prenant, énergique, brûlant et envoûtant. Sur scène, c’est une explosion, une véritable machine de guerre rythmique à laquelle personne ne peut résister.

- Tiloun Une voix fragile et saisissante qui nous raconte sa Réunion, dans le respect de la langue et du patrimoine. Des textes engagés qui abordent les thèmes du métissage, du franc parlé, des travers de la vie, de l’amour, du sida, des Chagos… Tout cela dans un maloya épuré et harmonieux.

- Kiltir Directement issu de la tradition musicale du Service kabaré, Kiltir est un jeune groupe familial de maloya traditionnel. Vainqueur de La clameur des bambous en 1996, Kiltir a enregistré trois albums et s’est produit en Métropole, à Maurice, Madagascar, au Zimbabwé et en Zambie.

- Koulèr péi Koulèr péi est née de la passion pour la danse de Gina Técher présidente et chorégraphe de la troupe. Les danseuses dont les tenues chatoyantes font partie intégrante du spectacle se sont déjà produites pour de nombreux groupes : Ras Mélé, Lindigo, Kayen, Union…

- Kozman Ti Dalon Mêlant moringue et musique maloya avec des instruments fabriqués par leurs soins, ces huit jeunes artistes ont été initiés par leur grand-père Granmoun Bébé Manent, illustre et charismatique figure du maloya kabaré. Ils se sont déjà produits en Angleterre et à Madagascar.

- Les tambours sacrés de La Réunion Ovationnés au Canada, au Québec, en Afrique du sud et en Europe, le groupe n’a pas son pareil pour enflammer une scène, un carnaval ou un coin de rue. Les roulements de baguettes sur la peau cabris de leurs tambours malbars répondent aux flammes et aux astuces lumineuses.

- Ti Kabar Ces dix jeunes musiciens et chanteurs qui avaient coutume de se rencontrer lors des services kabaré ont fondé Ti Kabar à Saint-Paul en 2006. Depuis, ils écument avec énergie et succès toutes les scènes réunionnaises.


Pour en savoir plus sur le maloya, voir également :

- Qu’est-ce que le "Maloya" ?
- "Le Maloya est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO !"
- Point de vue d’un maloyèr sur le maloya (Gaël Velleyen, du groupe Kréolokoz)

- Et enfin, une très belle exposition de photographies de Pascal Quiquempoix, réalisée à l’occasion du 20 désanm 2009 (fête durant laquelle le maloya est bien sûr à l’honneur !).

Illustration : Pascal Quiquempoix

Voir en ligne : Le site des Théâtres Départementaux de La Réunion

Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

Vos commentaires

  • Le 9 décembre 2010 à 03:54, par jeanine morr Gravatar En réponse à : Zénès Maloya 2010

    J’essaie de trouver une rédaction de thesis sur la façon dont une organisation utilise l’Internet pour communiquer à leurs membres et d’autres types possibles de l’audience publique. Il s’agit d’un très bon exemple et sera en mesure de m’aider beaucoup pour avoir une étude plus informative.

  • Le 4 mars 2011 à 19:37, par MARCELINE Gravatar En réponse à : Zénès Maloya 2010

    Bravo pour cette initiative. Nous un petit groupe de Saint-André qui aimerait participer à ce genre de manifestation afin de nous faire connaitre. Le groupe Ousatilé s’est construit à partir d’un petit noyau de passionnés de musique qui s’est créé il y a environ 3 ans. Sous l’impulsion de Robert MARCELINE, auteur et interprète et de Daniel ALY-BERIL, compositeur et arrangeur, le répertoire du groupe s’est construit. Se sont alors greffés d’autres musiciens pour se retrouver finalement au nombre de 7. Le groupe s’est structuré récemment à travers son inscription à l’INSEE le 27 octobre 2010. Le style de musique du groupe est un séga, maloya acoustique. info sur : http://www.myspace.com/ousatile/music

Réagir à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Maloya.org - Copyright © 2006-2012. Tous droits réservés.

Visiteurs connectés : 15